Stratégie

Russie : Baisse de salaires des hauts responsables

poutine-baisse-salairesLe président russe Vladimir Poutine a décidé vendredi une réduction de son salaire ainsi que celui de personnes employées à l’administration présidentielle et au cabinet du gouvernement. Cette décision est un geste pour soutenir l’économie du pays mise à mal par la conjugaison de la chute des cours du pétrole et de l’effondrement du rouble.

La décision du président russe couvre la période allant du 1er mars au 31 décembre 2015. Un premier décret a imposé une baisse de 10% des salaires du président russe, mais également du Premier ministre Dimitri Medvedev, du procureur général Iouri Tchaïka et du président du Comité d’enquête Alexandre Bastrikine. Un second décret a étendu cette réduction aux salaires des personnes employées à l’administration présidentielle et au cabinet du gouvernement. Iouri Chouvalov, le porte-parole de la Douma, la Chambre basse du Parlement, a précisé que les députés russes, qui ont appuyé cette proposition, sont également concernés par la baisse des salaires.

Par cette initiative, les hauts responsables russes veulent afficher leur solidarité avec le reste de la population qui souffre de la grave crise économique qui frappe de plein fouet le pays. Les sanctions occidentales liées au conflit ukrainien et la chute des prix du pétrole sont les principaux éléments qui ont fait perdre à la monnaie russe presque la moitié de sa valeur l’an dernier, avec les conséquences catastrophiques que la situation a entraînées pour l’économie du pays. Bien que cela remonte à moins d’un an, avril 2014 semble bien loin. A cette date, un décret du Kremlin avait triplé le salaire du président Poutine qui était alors officiellement moins bien payé que ses ministres.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *