Energie

Luxembourg : Les importations représentent 85 % de la consommation en énergie

cattenom_0Le Grand-Duché ne produit que 15 % de l’électricité qu’il consomme, le reste provenant de l’importation. Une statistique qui vaut son pesant d’or au moment où le Luxembourg plaide pour la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom. Cette question fait partie de l’ordre du jour de la rencontre prévue vendredi entre le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, et le président français, François Hollande.

Le Luxembourg entendait développer un projet de construction d’une centrale nucléaire à Remerschen dans les années 1970. Si cette initiative a bel et bien été lancée en 1973 sous le gouvernement Werner-Schaus, ce projet a fini par être abandonné en 1978 par l’Exécutif Thorn, qui comprenait, dans ses rangs, le ministre de l’Energie, Josy Barthel, bien que le projet tendât à aboutir.

Depuis lors, le Grand-Duché a opté pour l’importation de la majeure partie de l’énergie qu’il consomme. Creos, responsable d’un réseau de distribution de 9 000 km environ de longueur, a indiqué qu’ « environ 15 % de l’électricité consommée au Luxembourg est produite dans le pays ». Et d’ajouter que « nous avons quatre lignes qui approvisionnent le pays depuis l’Allemagne. Une autre est connectée avec le réseau belge, mais sert uniquement pour les grosses industries du sud du pays ».

Pour ce qui est des modalités de production de l’énergie distribuée sur le territoire luxembourgeois, elles sont variées. Moins de 10 % de l’énergie provient du nucléaire tandis que les énergies renouvelables et fossiles en fournissent des parts plus importantes soient respectivement 57,9 % et 32 %.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *