Sécurité

Message d’apaisement d’Israël à l’Iran et au Hezbollah

static1-benjaminLa télévision israélienne, relayée par le quotidien Times of Israël, a révélé que le gouvernement israélien, par l’entremise de la Russie,aurait transmis un message d’apaisement à l’Iran et au Hezbollah après la mort d’un haut gradé iranien dans un raid israélien en Syrie.

Le 19 janvier dernier, l’aviation israélienne a mené un raid aérien en Syrie qui a coûté la vie à six combattants du Hezbollah mais surtout au général Mohammad Allahdadi, un haut gradé des Gardiens de la révolution, l’armée d’élite iranienne, dépêchée depuis 2011 en Syrie pour sauver le régime de Bachar al-Assad. La mort de son officier supérieur avait vivement secoué l’Iran. Le chef des Gardiens de la révolution le général Mohammad Ali Jafari avait dès le lendemain menacé Israël d’ « éclairs dévastateurs » à venir et appelé à l’ « élimination complète de cette source de corruption ». Le ministre adjoint des Affaires étrangères iranien avait également, par des canaux diplomatiques, mis en garde Tel-Aviv par l’intermédiaire de Washington.

Ces menaces semblent avoir été prises au sérieux par l’Etat hébreu. Selon la télévision israélienne, les responsables hébreux ont, dans leur message d’apaisement envoyé le 24 janvier à Téhéran et au Hezbollah, affirmé avoir frappé en Syrie par autodéfense après la construction par le mouvement chiite libanais d’une plateforme offensive à la frontière avec Israël. Ils auraient également et surtout exprimé leur souhait d’éviter de voir la situation dégénérer en un conflit régional.

L’envoi de ce message des responsables israéliens à Téhéran a été démenti par le ministère des Affaires étrangères de la République islamique mais confirmé par le président de la commission de la sécurité nationale et de politique étrangère du Parlement iranien. La volonté d’apaisement des deux côtés s’est illustrée après qu’Israël n’a pas surenchéri à l’attaque du Hezbollah du 28 janvier dernier qui a coûté la vie à deux de ses soldats alors qu’une attaque similaire, neuf ans auparavant, avait conduit à une guerre dévastatrice entre Israël et le Liban.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *