Afrique

Egypte : Sanglant anniversaire de la révolution

sanglant-annif-revolAvec un bilan de quinze personnes décédées, les manifestations à l’occasion du quatrième anniversaire de la révolte de 2011 en Egypte qui ont eu lieu dimanche ont été particulièrement sanglantes.

Ces célébrations ont malheureusement dégénéré. A en croire des responsables, des manifestants islamistes et des éléments issus de la police ont commencé à s’affronter. Selon un bilan dressé par le ministère égyptien de la Santé, treize manifestants islamistes ont trouvé la mort au Caire lors de ces heurts tandis qu’un autre a été tué à Alexandrie. Du côté des forces de l’ordre, un policier a péri et 11 de ses collègues s’en sont sortis avec des blessures. La police a procédé à l’arrestation de 150 personnes à l’occasion de ces manifestations.

La révolte de 2011 s’était soldée par la chute du régime d’Hosni Moubarak, chassé du pouvoir suite à un soulèvement populaire. Voulant manifestement profiter de cet anniversaire historique pour le pays des pharaons, les partisans du président égyptien Mohammed Morsi, destitué en juillet 2013 par l’armée après un an aux commandes du pays, avaient lancé un appel à manifester contre l’actuel dirigeant égyptien, Abdel Fattah al Sissi.

Comme il fallait s’y attendre, la police a fait tout son possible pour contenir ce mouvement : dans le centre de la capitale égyptienne. Les forces de l’ordre ont tiré à balles réelles et utilisé des gaz lacrymogènes afin de disperser les attroupements. A ce moment, les manifestants essayaient, tout en scandant des slogans hostiles aux autorités égyptiennes et aux islamistes, d’atteindre la place Tahrir, qui a été le théâtre de la révolte de 2011.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *