Europe

UE :L’incroyable hausse de l’immigration clandestine en 2014

NIARELALe commissaire européen en charge des migrations Dimitris Avramopoulos a annoncé mardi que le nombre de migrants entrés de manière irrégulière dans l’Union européenne s’est élevé en 2014 à 276 000, soit 138% par rapport à l’année précédente.

Cette annonce a été faite lors d’un débat au parlement européen sur les drames récents des cargos chargés de centaines de migrants en détresse au large de l’Italie. L’augmentation de ces drames s’explique par le fait que la Méditerranée est la voie d’entrée au sein de l’Union européenne la plus privilégiée par les migrants irréguliers.

Selon, les chiffres présentés par Dimitris Avramopoulos, 207 000 migrants irréguliers sont entrés en 2014 dans l’Union en franchissant la Méditerranée. Et les drames qui se suivent ne semblent pas décourager les candidats à cette dangereuse traversée. Depuis septembre, plus de 12 de ces cargos sont arrivés en Europe, ce qui montre que, malgré les efforts européens de mieux surveiller la mer, les trafiquants trouvent de nouvelles routes et emploient de nouvelles méthodes. Avec les conflits dans le voisinage de l’UE, notamment en Libye, qui continuent à générer un afflux de réfugiés constant vers le Vieux continent, le commissaire européen en charge des migrations craint que la situation ne devienne incontrôlable si aucune action décisive et coordonnée ne soit entamée.

Parmi les actions attendues, l’UE prévoit une intensification de sa lutte contre le trafic en renforçant ses mécanismes de collecte et échanges d’informations sur les activités des trafiquants et en rendant ses instruments légaux plus efficaces.La Turquie, qui est devenue l’une des routes privilégiées pour les trafiquants, attire également une grande attention. L’Europe est toutefois appelée à augmenter le nombre de places offertes aux réfugiés syriens.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *