Politique

Italie: Le coup de maître de Renzi contre le chef du gouvernement

italie-gouvernementEvidemment, personne ne s’étonne plus du nombre record de gouvernements (62) qui ont défilé en Italie et du nombre des présidents du conseil (25) qui ont siégé à Palazzo Chigi, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
La durée de vie moyenne des gouvernements italiens toute tendance confondue, est de 361 jours.
Enrico Letta, nommé il y a, à peine six mois à la tête d’une coalition inhabituelle de gauche-droite, n’a pas dérogé à la règle. Il a remis officiellement vendredi dernier, sa démission au président de la République, Giorgio Napolitano, même si son équipe à réussi à faire sortir l’économie du pays de la récession avec un léger taux de croissance de 0,1% au dernier trimestre 2013, après deux années de solde négatif du PIB.
Comme attendu, c’est le chef du Parti Démocrate (PD- Première formation de la majorité au pouvoir en Italie), Matteo Renzi, 39 ans, qui a été chargé ce lundi par le président Napolitano de former le nouveau gouvernement.
La composition du 63ème gouvernement italien devrait être connue, sauf incident de parcours, au courant de cette semaine prochaine.
Enrico Letta, chrétien démocrate de gauche, a été victime non d’un vote de confiance du parlement mais d’un vote de son propre parti, dont la direction lui a retiré la confiance jeudi dernier, comme le souhaitait le secrétaire général du Parti Démocratique, Matteo Renzi pour prendre la relève à la tête du gouvernement.
Ce dernier n’aura finalement survécu que 293 jours à la tête de la coalition gouvernementale formée au lendemain des législatives.
Renzi n’aura pas la mission facile pour relancer une économie nationale essoufflée, redynamiser les entreprises lourdement imposées et réduire à court terme, le taux de chômage qui a atteint son niveau record de 13 %, dont 40 % des jeunes.
Pour Renzi (39 ans), le plus jeune chef du gouvernement de toute l’histoire de la République italienne, le pari à relever n’est pas du tout aisé. Après la formation de son cabinet, le nouveau président du Conseil devrait déjà se présenter devant le parlement pour un vote de confiance qui n’est pas gagné d’avance.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

One thought on “Italie: Le coup de maître de Renzi contre le chef du gouvernement”

  1. Assistera-t-on à l’émergence d’un nouveau Berlusconi à la sauce centre-gauche? En tout cas, Matteo Renzi même s’il a terrassé son concurrent au quart de tour, ne doit pas crier victoire trop tôt. Les difficultés économiques de l’Italie et le chômage persistant ne lui faciliteront pas la tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *