Monde

Accusations mutuelles dans l’affaire Snowden

snowden-ciaAprès avoir tenu une position défensive tout au long du scandale de l’affaire Snowden, Washington change une fois de plus de posture et décide cette fois de passer à l’offensive.
La NSA vient de faire une annonce fracassante. Les documents attestant de l’espionnage de l’oncle Sam, lui auraient été transmis par les services des pays européens concernés, dans le cadre d’un programme d’échange d’information. Selon les USA, ceux qui ont subtilisé ces documents ainsi que ceux qui les ont publiés, n’auraient tout simplement pas compris le document Snowden.
Il s’agit là d’un retournement complet de situation. S’il est vrai que ces données n’avaient pas été interceptées par les services secrets américains, tel que l’a déclaré sous serment le patron de la NSA au congrès, alors les Etats Unis sortiraient miraculeusement d’une situation qui empoisonne leurs relations avec ses alliés depuis le début des révélations. Ces dernières avaient même failli remettre en cause le processus de création de la zone de libre-échange transatlantique.
Cette explication intervient juste après la révélation fracassante de la mise sur écoute de la chancelière allemande Angela Merkel. Dès lors, les pays européens concernés par les révélations de l’affaire Snowden, n’auront qu’à traiter avec leurs propres services de renseignement qui ont transmis ces données.
Pour les experts, cette réponse tombe à pic et lève tous les doutes de cette  affaire qui dure  plusieurs semaines. Bien que l’on ne puisse l’affirmer, il pourrait s’agir d’une des ces solutions miracles savamment concoctées au Pentagone ou encore à Washington.
Une chose est sûre : les différents pays s’espionnent mutuellement, mais  les Etats Unis y utilisent des moyens colossaux. Si les alliés continuent à jouer les prudes, les USA pourraient fuiter des documents attestant d’espionnage mutuel entre pays européens.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

4 thoughts on “Accusations mutuelles dans l’affaire Snowden”

  1. Les dirigeants politiques occidentaux essayent de détourner l’attention de l’opinion publique par ces accusations grotesques. Tout le monde sait que les services secrets occidentaux se surveillent mutuellement et s’échangent souvent les renseignements sur le dos des pays faibles.

  2. En tout cas, Edward Snowden a fait bouger les lignes. Il a surtout fait éclater au grand jour le jeu des grands qui à coups de gadgets électroniques supersophistiqués continuent de surveiller les pays du Sud mieux qu’à l’époque coloniale

  3. On parle de l’affaire Snowden comme si avant les Américains n’espionnaient personnes alors que les grands dossiers d’espionnage et contre-espionnage entre les pays du bloc de l’Est et ceux du monde occidental font légion, mais personne n’en fait un scandale. un monde de fous, quoi ! ! 

  4. L’administration Obama cherche par tous les subterfuges à redorer son blason et celui des services secrets américains, mais le mal est fait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *