Monde

France. Les patrons du football contre la taxe de 75%

football-taxeDécidé à dénicher toute les sources possibles de perception d’impôts, le gouvernement français a lancé le projet d’une taxe à 75% sensée prendre effet dans les prochains mois. Le secteur du football, qui se sent déjà visé par ce genre de taxe, réagit énergiquement et décide de boycotter le gouvernement. En effet, les représentants du football professionnel français ont annoncé qu’ils ne participeraient plus aux rencontres organisées par le ministère des Sports en signe de protestation contre cette taxe.
Selon les prévisions de la loi de finances 2014, une nouvelle taxe sur les hauts revenus verra le jour. La disposition prévoit que les entreprises versant des salaires supérieurs à 1 million d’euros subissent une nouvelle imposition à hauteur de 5% de leurs chiffres d’affaires. Ce principe devrait s’appliquer au cours des deux prochaines années avant de disparaître.
Le secteur du football mondial étant très compétitif, les clubs français se sont alignés en embauchant des joueurs de renom dont les salaires s’élèvent à plusieurs millions d’euros. Ainsi, le PSG serait-il  le club le plus touché par cette mesure. Sur les 44 millions d’euros que le gouvernement espère tirer de la ligue 1, le PSG devrait verser environ 20 millions.
En réaction à cette décision, les patrons du football français comptent bien répondre présent au rendez-vous du 31 octobre fixé par le président  pour l’écouter et lui présenter leur point de vue. Pour certains d’entre eux, ces mesures sont du genre à étouffer le football français et à faire fuir les bailleurs de fonds.
Le sentiment général des patrons est qu’aujourd’hui, le secteur footballistique français est moins compétitif que celui de l’Espagne ou de l’Angleterre. Il serait donc  imprudent de l’étouffer davantage, même au nom du socialisme.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *