Business

Sommet Afrique du Sud – UE

sud-afrik-uPretoria accueille ce jeudi le 6ème sommet annuel entre l’Afrique du Sud et l’Union Européenne qui est également son premier partenaire commercial. Comme l’a déclaré l’ambassadeur européen à Pretoria, « ce sera un sommet normal mais évidemment avec un parfum particulier », en référence aux festivités des 95 ans de l’ancien président Nelson Mandela.
Au programme de ce sommet figure l’accord Euratom sur l’utilisation pacifique du nucléaire que l’Afrique du Sud devrait signer. Le sommet sera également l’occasion de discuter de l’ouverture de nouveaux domaines de coopération sur les droits de l’homme ainsi que dans la surveillance maritime des côtes somaliennes où la piraterie diminue. Des discussions devraient également porter sur le climat, la situation en Egypte et au Proche-Orient et, plus près, sur les élections au Zimbabwe. Sur ce dernier point, l’Afrique du Sud semble être parvenu à faire fléchir la position de l’Union Européenne qui envisage de lever ses dernières sanctions contre le pays si le scrutin est validé par les observateurs africains. Mais le point de la coopération entre les deux parties qui est le plus attendu est certainement celui des échanges commerciaux.
Couverte par un accord de partenariat économique avec l’Union Européenne, l’Afrique du Sud a vu ces dernières années ses exportations vers le Vieux continent chuter dangereusement à cause de la récession qui frappe plusieurs pays des 27. Contrainte de trouver d’autres débouchés, l’Afrique du Sud devrait plaider pour qu’un accord de partenariat économique soit trouvé entre l’Union Européenne et ses voisins de la SADC (Communauté d’Afrique Australe) que sont le Lesotho, le Swaziland, la Namibie, le Botswana et le Mozambique. L’Afrique du Sud espère que cet accord soit trouvé six mois avant l’expiration prévue des facilités douanières provisoires concédées par l’Europe à ces pays le 1er octobre 2014.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *