Featured Politique

La Chine veut faire passer une loi de sécurité nationale sur Hong Kong

Le Parlement chinois, largement acquis au Parti communiste, a annoncé hier jeudi qu’il se saisirait ces prochains jours, d’une loi sur la « protection de la sécurité nationale » à Hong Kong. 

Le porte-parole de la session, Zhang Yesui a annoncé devant la presse que cette législation sera étudiée durant la session annuelle de l’Assemblée nationale populaire (ANP), qui s’ouvre cette semaine à Pékin et qui doit rassembler en principe 2.158 représentants de la Conférence consultative politique du peuple chinois. 

Les détails de ce projet de loi sont présentés ce vendredi. La nouvelle loi devrait permettre d’améliorer le fonctionnement de Hong Kong selon le principe « un pays, deux systèmes » et servir les intérêts fondamentaux de tous les Chinois et de Hong Kong. La Chine entend rendre effectives des dispositions interdisant « la trahison, la sécession, la sédition et la subversion ». 

Mais ce projet de loi est considéré comme une nouvelle tentative de Pékin d’accroître son contrôle dans la région administrative spéciale de Hong Kong, au moment où le reste du monde est absorbé par la crise sanitaire. Car, dans les faits, Pékin semble chercher à contourner le Parlement hongkongais. 

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *