Afrique Business Featured

L’Algérie déjà mise à rude épreuve par la chute des prix du pétrole est menacée par les criquets pèlerins

L’Algérie qui est déjà mise à rude épreuve par la chute historique des cours mondiaux du pétrole en dessous de 30 dollars le baril, devrait se préparer, à l’instar d’autres pas maghrébins, à une probable invasion de criquets pèlerins d’ici au troisième trimestre 2020, a prévenu un expert de l’Organisation de l’ONU pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

Le Secrétaire exécutif du comité de lutte contre les criquets de la FAO dans la région de l’Ouest et Nord-Ouest de l’Afrique, Mohamed Al-Amine Hamouni a assuré, sur la base des informations météorologiques à sa disposition, qu’il est très probable que les criquets pèlerins, responsables de la destruction de culture en Afrique de l’Est, gagnent les pays d’Afrique de l’Ouest en juin avant d’envahir les pays du Maghreb en octobre.

Ce spécialiste a estimé qu’une mobilisation rapide pour lutter contre cet essaim de criquets diminuerait les risques pour l’environnement, la société et l’économie rurale dans la région.

Pour l’heure, la situation est calme dans la partie ouest et nord-ouest du continent noir. En effet, les acridiens se concentrent actuellement en Afrique de l’Est, où les conditions environnementales sont très propices à leur reproduction, a expliqué l’expert de la FAO. 

Toutefois, dès le mois de mai, le climat en Afrique de l’Ouest sera plus propice à leur reproduction, surtout avec le début de la saison des pluies dans le Sahel en juin.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *