Amérique Featured Sécurité

Brésil : les mesures socio-économiques

Le ministère de la santé a publié, dimanche, un nouveau bilan sur la pandémie du coronavirus qui fait état de 1.546 cas confirmés, dont 25 décès.

Le nombre de personnes qui ont contracté le Covid-19 est passé de 1.128 samedi à 1.546 dimanche, soit une hausse préoccupante de plus de 400 cas, notant que tous les États brésiliens sont désormais atteints du virus.

La région du Sud-Est concentre le plus grand nombre de cas (926), suivie par la région du Nord-Est (231), la région du Sud (179), le Centre (161) et la région du Nord (49).

São Paulo compte le plus grand nombre de cas (631), suivi de Rio de Janeiro (186), le District Fédéral (117), Ceará (112), Minas Gerais (83) et Rio Grande do Sul (73).

L’Etat de Sao Paulo, le plus étendu et le plus peuplé du Brésil, sera mis en quarantaine pendant quinze jours, à partir de mardi, selon le gouverneur, Joao Doria.

La mesure concerne la fermeture de tous les commerces et services non essentiels, souligne la publication, notant que les banques, les supermarchés, les boulangeries et les transports publics, ainsi que les entreprises liées à l’industrie demeureront ouverts.

La Banque nationale de développement économique et social (BNDES) va injecter environ 11 milliards de dollars pour soutenir l’économie du Brésil face aux répercussions du Covid-19.

Les mesures socio-économiques à effet immédiat ont été approuvées d’urgence et annoncées dimanche par le président de la banque, Gustavo Montezano.

« Il y aura quatre mesures d’une durée de six mois qui concernent notamment près de 4 milliards USD provenant de réaffectation de ressources du Fonds PIS-PASEP au Fonds de garantie de l’ancienneté (FGTS), qui sera géré par le Ministère de l’économie », a-t-il expliqué, ajoutant que près de 3,5 milliards USD seront tirés de la suspension temporaire des financements directs des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *