Featured Sécurité

Chili : l’armée se déploie à cause du Coronavirus

Le président chilien Sebastian Piñera a décrété mercredi « l’état d’exception constitutionnel pour catastrophe » permettant le déploiement de l’armée pour le maintien de l’ordre dans le pays, qui compte désormais plus de 200 cas déclarés du nouveau coronavirus.

« Aujourd’hui, exerçant mes prérogatives constitutionnelles, j’ai déclaré l’état d’exception constitutionnel pour catastrophe », a déclaré le chef de l’Etat.

La mesure, en vigueur pour 90 jours, permettra d’assurer une plus grande sécurité autour des hôpitaux et établissements sanitaires, de protéger la chaîne d’approvisionnement de produits médicaux et de faciliter les transferts de malades ou de personnels médicaux, a précisé M. Piñera.

Elle permettra également d’assurer le respect des quarantaines, ainsi que de garantir la chaîne de production et de distribution pour assurer un approvisionnement normal de la population face à la demande accrue des supermarchés et des pharmacies.

« L’armée pourra agir comme véritable force sanitaire, en collaboration avec tous les fonctionnaires de notre système de santé », a ajouté le président chilien. 

Parallèlement, les passagers d’un paquebot de croisière, le Silver Explorer, placé en quarantaine dans le sud du pays en raison de la présence à bord de six malades du Covid-19, ont pu débarquer mercredi.

La centaine de passagers ont été amenés dans un lieu isolé à proximité de l’aéroport de la ville de Puerto Montt, à 1.300 km au sud de Santiago, d’où ils ont pu embarquer à bord de vols charters en direction du Brésil, pour ensuite prendre des vols de correspondance vers le Royaume-Uni, l’Australie et le Canada.

Selon les dernières statistiques officielles communiquées par les autorités sanitaires, le Chili a enregistré 238 cas déclarés de Covid-19, mais sans aucun décès à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *