Featured Monde

Trois courriers piégés découverts en deux jours dans des sociétés néerlandaises

En l’espace de deux jours, quatre lettres piégées ont été découvertes dans des sociétés néerlandaises. Leur mystérieux expéditeur exige une rançon en bitcoins, la monnaie virtuelle, sans quoi il va poursuivre cette sombre activité.

Pas plus tard que jeudi matin, une de ces lettres a explosé au siège de la banque ING à Amsterdam. Un des salariés s’en est indemne et les secours se sont quand même rendus sur place, ont posté en mi-journée sur Twitter, les forces de l’ordre de cette ville néerlandaise.

Peu avant, un autre courrier suspect avait été découvert dans une entreprise de l’informatique à Leusden, dans la province d’Utrecht. D’après Dutch News. Le pli suspect a été soumis à des spécialistes en explosifs.

La police avait mis en garde les salariés de cette société en demandant au public de faire particulièrement attention aux enveloppes blanches matelassées avec deux timbres et une adresse imprimée sous plastique.

La veille, une missive avait explosé dans les locaux de la banque ABN AMRO à Amsterdam et une autre, au sein de la société japonaise de services informatiques Ricoh à Kerkade (sud).

Lors de chacune de ces expéditions, l’expéditeur demandait une rançon en bitcoins, sans quoi il promettait d’envoyer d’autres courriers, d’après le média néerlandais ANP. Jusqu’à présent, ces lettres piégées n’ont pas fait de victimes.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *