Featured Stratégie

Israël bloque les exportations agricoles palestiniennes

Le Cogat, l’unité du ministère israélien de la Défense qui supervise les activités civiles dans les Territoires palestiniens occupés, a indiqué dimanche dans un communiqué, que l’exportation à l’étranger de produits agricoles palestiniens via le passage d’Allenby, par la Jordanie, n’était plus autorisée avec effet immédiat. 

Cette mesure concerne tous les produits agricoles palestiniens, notamment les fruits, les légumes, dont deux produits phares de l’agriculture palestinienne, à savoir les dattes et l’huile d’olive. 

Cette mesure va affecter la plupart des agriculteurs palestiniens en les privant de l’exportation de leurs produits. Le passage d’Allenby, contrôlé par Israël, relie la Cisjordanie occupée à la Jordanie voisine, d’où les produits pouvaient ensuite être acheminés vers le reste du monde. 

Les autorités sionistes avaient déjà bloqué l’accès de ces produits palestiniens en territoire israélien, d’où ils pouvaient aussi être acheminés vers le reste du monde. 

Près de 80% des exportations agricoles palestiniennes sont destinées à Israël. En 2019, l’autorité palestinienne a exporté l’équivalent de 133 millions d’euros vers l’Etat hébreu. 

Le Cogat a souligné que sa décision de bloquer les exportations de Cisjordanie prendrait fin «dès que l’Autorité palestinienne aura cessé de nuire au commerce du bétail et au libre-marché». 

La mesure annoncée hier marque une nouvelle étape dans l’escalade de la guerre commerciale entre Israéliens et Palestiniens, qui a commencé en octobre dernier. 

L’Autorité palestinienne a décidé il y a cinq mois, de boycotter les veaux venant d’Israël, alors que les Israéliens fournissaient aux Palestiniens 140.000 têtes de bétail par an, pour une valeur estimée à plus de 250 millions d’euros, avant de boycotter la semaine dernière les fruits, les légumes et les boissons israéliennes. Les importations de produits agricoles israéliens dans les Territoires palestiniens ont avoisiné les 600 millions de dollars en 2018. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *