Featured Stratégie

South African Airways supprime définitivement plusieurs dessertes internationales et nationales

Pour diminuer ses dépenses, South African Airways (SAA) qui risque à tout moment la faillite, a définitivement fermé un bon nombre de liaisons internationales et presque toutes ses lignes nationales, a annoncé jeudi la SAA.

A partir du 29 février prochain, SAA n’assurera plus de dessertes sur huit liaisons internationales et régionales. A l’échelle internationale, les vols vers et depuis Abidjan via Accra, Entebbe, Guangzhou, Hong Kong, Luanda, Munich, Ndola et Sao Paulo seront supprimés. 

Au niveau national, trois liaisons, vers Durban, East London et Port Elizabeth, seront fermées pour ne desservir que la ligne Johannesburg-Le Cap.

Rappelons que SAA a annulé la semaine dernière environ une centaine de vols programmés pour ce mois de février, dont une cinquantaine à l’international.

Le transporteur aérien a précisé que son communiqué du 6 février ne porte que sur les liaisons définitivement supprimées, de sorte à lui permettre de réduire ses dépenses et redevenir rentable. 

En effet, SAA n’a enregistré aucun bénéfice depuis 2011. Sa dette avoisine aujourd’hui les 572 millions d’euros (639 millions de dollars) et la compagnie ne survit que grâce aux multiples injections de fonds publics par le gouvernement sud-africain.

En décembre dernier, une procédure de sauvegarde de SAA a été enclenchée de sorte à lui éviter la banqueroute. Ainsi, cette entreprise a bénéficié de 249 millions d’euros (274 millions de dollars) provenant à moitié d’une institution financière publique et l’autre moitié d’organismes prêteurs privés.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *