Featured Monde

Le gestionnaire des comptes d’Isabel dos Santos retrouvé mort à Lisbonne

Le banquier portugais Nuno Ribeiro da Cunha, gestionnaire des comptes d’Isabel dos Santos, dont le nom apparaît dans les «Luanda Leaks», a été retrouvé mort mercredi dernier à Lisbonne, a annoncé un porte-parole de la police portugaise, ajoutant qu’il se serait probablement suicidé en se pendant dans son garage. 

Considérée comme la femme la plus riche d’Afrique, Isabel dos Santos est accusée, entre autres, dans ce scandale d’avoir accumulé de manière frauduleuse, une colossale fortune estimée à 2,1 milliards de dollars. 

Selon les médias portugais, le banquier portugais de 45 ans était le responsable de la banque privée au sein d’Eurobic, dont Isabel dos Santos est l’actionnaire principale, et le gestionnaire des comptes de la fille de l’ex-président angolais. Il avait été mis en cause, comme elle, mercredi par la justice angolaise. 

Le nom de Nuno Ribeiro da Cunha apparaît dans les documents des « Luanda Leaks », l’enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) publiée dimanche et qui accusait Isabel dos Santos d’avoir «siphonné les caisses du pays» africain. 

Les 36 médias internationaux du consortium, dont la BBC, le New York Times ou Le Monde, ont mobilisé 120 journalistes dans une vingtaine de pays pour exploiter une fuite de 715.000 documents et révéler «comment une armée de sociétés financières occidentales, d’avocats, de comptables, de fonctionnaires et de sociétés de gestion ont aidé» cette femme de 46 ans «à cacher des avoirs aux autorités fiscales». 

Suite à ces révélations, la fille de l’ex-président angolais, José Eduardo dos Santos, a été formellement accusée en Angola de toute une série de délits, notamment pour fraude, détournement de fonds et blanchiment d’argent. Elle est également visée par des accusatons de trafic d’influence, d’abus de biens sociaux et faux en écritures durant son mandat à la tête du groupe pétrolier public Sonangol. 

Le ministère public portugais a confirmé que le procureur général angolais Helder Pitta Gros est arrivé hier jeudi à Lisbonne, où il doit rencontrer son homologue portugais. 

La justice angolaise assure tout mettre en œuvre pour la ramener en Angola et la juger. Isabel dos Santos a dénoncé dès lundi auprès de BBC Afrique une «chasse aux sorcières», destinée à la discréditer, elle et son père. 

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *