Featured Sécurité

Arrestation d’un présumé terroriste dans une région à majorité chiite en Arabie saoudite

La police saoudienne a interpellé mardi un homme qui a tiré sur des éléments des forces de l’ordre dans la région de Qatif (Est), dont la population est en majorité chiite, a rapporté la télévision saoudienne. 

Cette agression intervient dans un climat extrêmement tendu dans le Golfe à la suite de l’assassinat du puissant général iranien Qassem Soleimani près de l’aéroport de Bagdad.

La chaîne de télévision publique Al-Ekhbariya a traité l’assaillant, répondant au nom de Muhammed bin Hussein Ali Al Ammar, de «plus dangereux terroriste recherché» dans la région. 

Le ministère saoudien de l’Intérieur accuse cet homme d’être impliqué dans divers crimes, dont l’enlèvement et le meurtre d’un juge saoudien ainsi que des attaques contre des véhicules de transport de fonds.

De l’avis de responsables américains, le royaume wahhabite fait face à un «risque accru» d’attaques après l’assassinat du général Soleimani vendredi dernier dans la capitale irakienne. Ce haut-gradé était l’architecte de la stratégie d’influence de l’Iran, un pays à majorité chiite et principal rival de l’Arabie saoudite, dans la région du Moyen-Orient.

Pour information, Qatif est une oasis de la Province Orientale d’ach-Charqiya. Riche en pétrole, cette ville a été le lieu de troubles à répétition depuis 2011, année durant laquelle elle a fait face à de vives protestations dans le sillage du Printemps arabe.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *