Featured Monde

Libye : 140 migrants clandestins rapatriés au Tchad et au Soudan

Un groupe de 140 clandestins a été évacué de la Libye vers le Tchad et le Souda, le pays d’origine de ces migrants, a annoncé dimanche, un centre d’accueil des migrants dans la ville libyenne de Koufrah, située à 1.360 km au sud-est de Tripoli.

«Un total de 140 immigrants illégaux résidant au centre ont été rapatriés au Tchad et au Soudan », a annoncé le centre dans un communiqué, précisant que cette opération de rapatriement s’est réalisée en collaboration avec les autorités des pays concernés.

Selon de récentes statistiques émanant de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), la Libye compte à ce jour, plus de 650.000 migrants en situation administrative irrégulière, parmi lesquels 6.000 placés dans des centres de détention.

Des milliers de clandestins, en majorité des Africains, ont opté pour la traversée de la mer Méditerranée depuis la Libye afin de gagner le continent européen. Ces migrants veulent fuir l’insécurité et le chaos qui règnent dans ce pays maghrébin depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

La Libye est déchirée entre un gouvernement siégeant dans l’ouest et appuyé par les Nations Unies et une administration parallèle basée dans l’est. L’Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar mène une offensive depuis début avril pour prendre le contrôle de la capitale libyenne, Tripoli, où est basé le gouvernement internationalement reconnu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *