Featured Moyen Orient Politique

Yémen : Ryad affirme être en contact avec les insurgés Houthis

Le gouvernement saoudien est en « contact » avec les insurgés Houthis pour mettre un terme au conflit armé au Yémen, a assuré mercredi une autorité saoudienne.

« Nous avons un canal ouvert avec les Houthis depuis 2016 et nous continuons ces contacts pour parvenir à la paix au Yémen », a confié ce haut responsable aux médias, sous le couvert de l’anonymat. 

Cette annonce intervient à la suite de la signature, mardi à Ryad, d’un accord de partage du pouvoir dans le sud du Yémen, sous le parrainage du royaume wahhabite. Sur le plan théorique, l’accord met un terme au conflit entre le gouvernement yéménite appuyé par l’Arabie saoudite et les séparatistes du Conseil de transition du sud (STC), soutenu par les Emirats Arabes Unis (EAU).

« Nous ne fermons pas nos portes aux Houthis », a poursuivi le responsable saoudien, sans donner de détails sur les modalités des échanges avec les rebelles yéménites.

Ces déclarations interviennent après une multiplication des attaques de missiles et de drones par les insurgés contre les villes saoudiennes, suivie d’une certaine accalmie au cours des dernières semaines. 

Jusqu’à présent, les Houthis n’ont fait aucun commentaire à ces propos. Ces insurgés, appuyés par Téhéran, ont pris le contrôle de la capitale yéménite, Sanaa, en 2014 et, par la suite, conquis de pans entiers du nord du pays. Ryad est intervenu militairement en mars 2015, à la direction d’une coalition, pour les empêcher de s’emparer de l’intégralité du territoire yéménite.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *