Featured Politique

Le député travailliste Lindsay Hoyle élu «speaker» de la Chambre britannique des communes

Le député travailliste Lindsay Hoyle a été élu hier lundi au quatrième tour d’un scrutin à bulletin secret, pour succéder à John Bercow en tant que speaker de la Chambre des communes du Royaume-Uni et aura ainsi la lourde charge d’organiser les débats sur le Brexit, dont la prochaine échéance est fixée au 31 janvier.

Lindsay Hoyle a été élu au quatrième tour de scrutin avec 325 voix sur 540, contre 213 pour son dernier concurrent Chris Bryant. Il va donc quitter son parti comme l’exige la règle pour devenir le 158ème « speaker du plus ancien Parlement du monde en activité. Mais il devra auparavant être réélu lors des élections générales du 12 décembre. Cela ne devrait être qu’une formalité puisque l’usage veut qu’aucun concurrent ne se présente contre un «speaker». 

Agé de 62 ans et député travailliste depuis 22 ans, Lindsay Hoyle a promis de rester « transparent » et « neutre » à sa nouvelle charge, et promis de veiller à ce que « la tolérance » reste une valeur forte dans une institution, vénérable mais profondément divisée par le Brexit. 

Lindsay Hoyle va succéder à John Bercow, personnage haut en couleur, qui disposait d’un fan-club très important, surtout chez les remainers, partisans du maintien dans l’Union européenne. 

Réputé pour sa capacité à remettre les députés à leur place, John Bercow a maintenu ferme la barre, quand il s’est agi de défendre les prérogatives des élus, après le référendum de 2016. A l’opposé, Lindsay Hoyle est plus discret, ayant jusqu’à présent refusé de révéler s’il avait voté « Leave » ou « Remain » en 2016.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *