Amérique Featured

Le mur entre les Etats-Unis et le Mexique scié par des contrebandiers

Des trafiquants ont franchi le «mur» métallique érigé au long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique en le sciant aisément, a rapporté le Washington Post.

Le président américain Donald Trump a minimisé cette information,  samedi dernier à Washington devant les médias, assurant que «nous avons un mur très puissant», ajoutant  que le fait de «le scier est une chose, mais il est facilement réparable». 

Le Washington Post a rapporté samedi que des contrebandiers en provenance du Mexique, étaient entrés sur le territoire américain ces derniers mois en perçant des trous dans de nouvelles sections du mur frontalier, constituées de béton et d’acier, au moyen de scies proposées dans le commerce de détail pour près de 100 dollars.

D’après des agents et officiels questionnés par le journal américain, d’autres techniques auraient été également mises au point, des échelles de fortune permettant par exemple de franchir le mur vers la ville californienne de San Diego, qui constitue un point de passage particulièrement emprunté par les passeurs. 

A en croire des estimations rendues publiques récemment, il y aura, pendant l’année en cours, environ un million de franchissements illégaux de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique.

La construction du mur tout au long de la frontière mexicaine constituait la promesse électorale majeure du milliardaire en 2016. Mais celle-ci peine à se réaliser, le Congrès s’opposant au décaissement des fonds nécessaires pour la mise en chantier de ce projet.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *