Featured Sécurité

Le ministère américain de l’Intérieur interdit tout vol des drones chinois

Le ministère américain de l’Intérieur a interdit tout vol de ses drones de fabrication chinoise ou équipés de composants chinois, vraisemblablement à cause des risques que représenteraient ces appareils pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Le ministre de l’intérieur, David Bernhardt «réexamine le programme de drones » du département et «a ordonné que les drones fabriqués en Chine ou avec des composants chinois soient cloués au sol », a déclaré jeudi un porte-parole dans un communiqué, sans pour autant justifier le motif de ce réexamen.

Le ministère américain de l’Intérieur dispose de 810 drones, 786 fabriqués sur le sol chinois et 24, aux Etats-Unis avec des composants chinois. La société chinoise DJI est le leader mondial de ce secteur, avec 70 % du marché mondial. Cette entreprise a vu le jour en 2006 à Shenzhen. Depuis le retrait de la firme californienne GoPro du marché du drone, DJI n’a plus de rival de poids sur le marché américain.

Il est à noter que la consigne du ministère américain de l’Intérieur ne concerne pas les appareils «actuellement utilisés pour des urgences, comme la lutte contre les incendies, les opérations de secours et les catastrophes naturelles qui pourraient menacer des vies et des biens».

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *