Business Featured

Banque Mondiale : Le Maroc gagne 7 places dans le classement Doing Business 2020

Le Maroc a gagné 7 précieuses places dans le classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale (BM) et occupe désormais le 53ème rang mondial parmi les 190 pays retenus dans ce classement.

Compte tenue de sa fulgurante progression dans le classement du Doing Business 2020 que la BM a publié ce jeudi à Washington, le Maroc fera très prochainement son entrée dans le top 50 mondial des pays offrant le meilleur environnement des affaires.

Le Maroc qui ne comptait gagner que 5 points dans le classement de 2020, occupe désormais le 53e rang mondial, le 3e dans le monde arabe et en Afrique et la 1ère position en Afrique du Nord.

En Afrique du Nord, le Maroc est suivi dans son classement par la Tunisie au 78ème rang, la Mauritanie 152ème, l’Algérie 157ème et la Libye 186ème.

Dans la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord), le Royaume occupe la troisième place derrière les Émirats arabes unis (16ème) et Bahreïn (43ème) et devant l’Arabie saoudite (62ème), Oman (62ème), la Jordanie (75ème), le Qatar (77ème), le Koweït (83ème)  et l’Egypte (114ème).
Dans le continent africain, le Maroc se positionne en 3ème place derrière les îles Maurice classées au 13ème rang mondial, le Rwanda (38ème), et devant le Kenya (56ème), l’Afrique du Sud (84ème), le Sénégal (123ème) et le Nigeria au 131ème rang.
Cette avancée du Maroc dans le classement mondial Doing Business  de la BM, s’explique par l’adoption d’une série de réformes importantes liées à l’activité économique et entrepreneuriale et de nombreuses mesures qui ont contribué à l’amélioration de l’environnement des affaires dans le Royaume.

Par ailleurs, le Maroc s’est également aligné sur les normes en vigueur dans les grandes économies mondiales, grâce à l’amélioration des cadres juridiques et réglementaires pour les entreprises, la numérisation des procédures administratives, la création de plates-formes digitales pour les services et les guichets uniques.

Grâce à l’amélioration de l’environnement des affaires, le Royaume a pu attirer des géants de l’industrie automobile et de l’aéronautique et poursuit sa percée pour attirer de nouveaux investisseurs étrangers.

 

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *