Featured Stratégie

Le transporteur allemand Condor veut survivre à la faillite de sa maison-mère, Thomas Cook

Le transporteur aérien allemand Condor, qui est détenu par le voyagiste britannique Thomas Cook tombé en faillite, envisage de maintenir ses vols, tout en sollicitant une aide financière d’urgence auprès de l’Etat allemand.

La banqueroute du groupe Thomas Cook ne va éventuellement pas occasionner celle de ses succursales. Dans cet ordre d’idées, Condor a annoncé lundi matin le maintien de ses vols, malgré l’arrêt des activités de sa maison-mère Thomas Cook. Dans la foulée, la compagnie aérienne allemande a sollicité un prêt d’urgence au gouvernement allemand.

«Condor continue d’opérer en tant que société allemande. Pour éviter un manque de liquidité chez Condor, un prêt relais garanti par l’Etat a été demandé. Le gouvernement fédéral examine actuellement cette question », a indiqué Condor, qui possède une flotte d’une quarantaine d’avions.

Le service clientèle de la compagnie allemande répondait lundi matin aux demandes individuelles des passagers, affirmant sur les réseaux sociaux, sa volonté d’assurer les vols réservés sur son site web.

Condor fait partie des transporteurs aériens appartenant à Thomas Cook qui en détient trois autres, en l’occurrence Thomas Cook Airlines UK, Thomas Cook Airlines Scandinavia et Thomas Cook Airlines Balearics. En outre, le voyagiste est propriétaire d’hôtels qu’il gère en propre, en l’occurrence les chaînes Casa Cook, Sentido, Sunprime Cook’s Club, Aldiana, Sunwing, Sun Connect et Smartline.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *