Business Featured

Le voyagiste britannique «Thomas Cook» déclare la faillite

Le voyagiste britannique Thomas Cook, le plus ancien voyagiste du monde, s’est déclaré cette nuit en faillite, une nouvelle qui constitue une catastrophe sociale doublée d’une immense opération de rapatriement de touristes puisque toutes les réservations Thomas Cook, les vols et les séjours, sont désormais annulés.

L’opérateur Thomas Cook a échoué au cours de ce week-end à trouver des fonds nécessaires pour sa survie. Le groupe a expliqué que « malgré des efforts considérables » au cours du week-end, « les discussions entre les différentes parties prenantes du groupe et de nouvelles sources de financements possibles n’ont pas débouché sur un accord», entraînant la décision du conseil d’administration d’entrer en liquidation judiciaire avec effet immédiat.

Des créanciers avaient demandé au voyagiste la semaine dernière de trouver 200 millions de livres de financements supplémentaires pour que soit validé un plan de sauvetage déjà accepté de 900 millions de livres et mené par le chinois Fosun, premier actionnaire du groupe.

La première conséquence de cette nouvelle est le lancement d’une opération de rapatriement sans précédent de quelque 600.000 clients en vacances dans le monde, dont 150.000 Britanniques, mais également la mise au chômage des employés du voyagiste.

Né en 1841, Thomas Cook compte 22.000 employés dont 9.000 au Royaume-Uni qui vont donc se retrouver au chômage dès lundi. Il gère des hôtels et des complexes touristiques, des liaisons aériennes et des croisières, opère dans 16 pays et fait affaire avec 19 millions de clients par an.

Très endetté, le voyagiste avait vu son horizon s’assombrir ces dernières années à cause de la concurrence acharnée des sites internet de voyage à bas prix et de la frilosité de touristes inquiets du Brexit notamment.

Il avait annoncé une perte abyssale de 1,5 milliard de livres pour le premier semestre, pour un chiffre d’affaires de quelque 10 milliards de Livres sterlings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *