Business Featured

Le groupe américain Costco victime de son succès pour ses premiers pas en Chine

Costco, le géant américain de la distribution spécialiste des achats en gros, a été contraint hier mardi de fermer temporairement les portes de son tout premier magasin à Shanghai en Chine, à cause d’une grande affluence.

Les rayons de Costco ont été immédiatement envahis et vidés par des milliers de clients qui s’arrachaient des caissons de viande, des écrans plats ou encore des ours en peluche géants.

Des embouteillages de chariots débordant de marchandises se sont aussitôt créés, au point que quelques heures à peine après son ouverture, le magasin a dû stopper l’entrée des clients invoquant des raisons de sécurité.

Pourtant, jusqu’à quelques jours seulement avant l’inauguration de ce magasin à Shanghai, certains spécialistes de la distribution disaient douter du succès de Costco en Chine, des grands noms du secteur ayant dû se résoudre ces dernières années à réduire considérablement la voilure dans le pays, notamment Metro, Tesco et Carrefour, victimes de la concurrence du commerce électronique.

Cet épisode montre bien que le marché chinois reste primordial pour les sociétés et les marques américaines et le consommateur chinois ne semble pas dissuadé de s’approvisionner dans une chaîne américaine.

Mais Costco, qui poursuit sur sa tendance à l’internationalisation avec par exemple l’ouverture de son premier magasin-entrepôt de 14.000 mètres-carrés en France, plus précisément en Ile-de-France, songe à s’approvisionner davantage dans d’autres pays, comme l’Australie, pour échapper à l’impact des hausses des droits de douane chinois sur les produits américains.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *