Business Europe Featured

Brexit : Les Pays-Bas, une destination de choix pour les entreprises internationales qui quittent le Royaume-Uni

L’agence néerlandaise chargée d’attirer les investissements (NFIA), a assuré que près de 100 d’entreprises internationales ont déjà choisi les Pays-Bas comme base potentielle sur le marché européen au détriment du Royaume-Uni, fuyant les troubles économiques majeurs que fait naître la possibilité de plus en plus évidente d’une sortie (Brexit) du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord.

Le mouvement est conséquent depuis le référendum de juin 2016 qui a vu au Royaume-Uni la victoire des partisans du «leave» (partir). Selon la NFIA, en plus de la centaine d’entreprises internationales qui ont déjà choisi de quitter le Royaume-Uni pour les Pays-Bas, quelque 325 sociétés sont en train d’y réfléchir.

La radio-télévision publique néerlandaise NOS ajoute que les 62 premières entreprises ayant déjà déménagé à la veille du Brexit, ont investi 310 millions d’euros et créé environ 2.500 emplois aux Pays-Bas.

Parmi les dernières entreprises à avoir déménagé aux Pays-Bas figurent l’agence financière Bloomberg et le siège européen de la chaîne Discovery.

Les géants japonais de l’électronique Sony et Panasonic ont déjà annoncé il y a plusieurs mois le transfert de leur siège européen du Royaume-Uni vers les Pays-Bas. Londres a également perdu l’EMA, l’Agence européenne du médicament, qui a quitté le Royaume-Uni pour s’installer à Amsterdam.

La date de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est fixée au 31 octobre. Les préparatifs en sont pour le moins chaotiques et de nombreux responsables européens comme Michel Barnier, négociateur du Brexit pour l’UE, ont déjà dit publiquement redouter que cette sortie s’effectue sans accord.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *