Business Featured

La licence de Huawei jouit d’un nouveau sursis aux Etats-Unis

La validité de la licence de Huawei aux Etats-Unis devrait bénéficier d’une prolongation de 90 jours, principalement pour éviter à la clientèle américaine d’être affectée.

En toute vraisemblance, le président américain Donald Trump est en train d’atteindre le seuil de sa guerre commerciale contre Pékin. Pour preuves, la semaine dernière, il avait reporté des augmentations de taxes sur les produits chinois pour éviter que les citoyens américains ne soient «pénalisés pour leurs fêtes de fin d’année».

A présent, le gouvernement américain est sur le point de prolonger provisoirement la licence de Huawei aux Etats-Unis, à en croire certains médias américains.

Lundi, l’administration Trump devrait donc accorder 90 jours supplémentaires au géant chinois des télécoms, après une première prolongation décidée en mai dernier qui arrivait justement à échéance le 19 août.

Des dizaines de sociétés américaines seraient affectées par les limites dont Huawei pourrait bientôt faire l’objet. A titre d’illustration, l’entreprise chinoise a notamment pour principaux clients Qualcomm, Intel ou Micron Technology.

Sur les 70 milliards de dollars investis dans les composants électroniques par Huawei l’an dernier, 11 milliards revenaient à des entreprises américaines.

La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine pourrait également avoir des conséquences fâcheuses sur l’Amérique rurale. Huawei a installé des réseaux télécom dans divers déserts numériques du pays de l’oncle Sam, qui seraient délaissés sans l’entreprise chinoise.

Alors que la campagne électorale bat son plein, le chef d’Etat américain ne peut pas risquer de mécontenter un électorat qui se prononce généralement en sa faveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *