Featured Politique

Le Congrès américain s’oppose à une vente d’armes à l’Arabie Saoudite

La Chambre des représentants américaine a bloqué mercredi une vente d’armes d’une valeur de plus de 8 milliards de dollars au gouvernement saoudien et à divers autres alliés.

Il s’agit d’une déconvenue pour le chef d’Etat américain Donald Trump, qui pourrait recourir à son droit de veto pour faire valider la transaction.

Les représentants, parmi lesquels beaucoup ont exprimé leur indignation suite à l’assassinat, l’an dernier à Istanbul, du journaliste saoudien Jamal Kashoggi par un commando provenant de son pays et en raison de la guerre piloté par le Royaume wahhabite au Yémen, se sont prononcés en faveur de plusieurs mesures visant à bloquer cette vente d’armes à Ryad et à ses alliés, la Jordanie et les Emirats Arabes Unis (EAU).

«Quand on voit ce qui se passe au Yémen, il est important que les Etats-Unis prennent position», a estimé, au moment du vote, le représentant démocrate Eliot Engel, de la commission des Affaires étrangères de la chambre basse  du Congrès américain.

Les résolutions contrecarrant ces 22 ventes d’armes ont d’ores et déjà été validées le mois dernier par le Sénat, à majorité républicaine, et doivent maintenant être adressées à la présidence des Etats-Unis.

Le président américain devrait y apposer un veto, ce qui serait le troisième de son mandat. Dans ce cas de figure, les deux chambres du Congrès devront réunir une écrasante majorité des deux tiers pour passer outre ce veto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *