Featured Sécurité

L’armée algérienne a arrêté cinq personnes soupçonnées de planifier des attentats

Les forces armées algériennes ont procédé à l’arrestation de cinq personnes soupçonnées de préparer des «attentats» contre les manifestations populaires qui ont lieu depuis le 22 février en Algérie, a annoncé dimanche, le ministère algérien de la Défense.

Ce département précise dans un communiqué, que des opérations «antiterroristes» menées entre le 3 et le 7 juillet dans la région de Batna, située à 400 km au sud-est de la capitale algérienne, Alger, ont abouti à l’arrestation de cinq «terroristes» actifs dans cette région, ajoutant que ces personnes «planifiaient des attentats contre les manifestants pacifiques à travers différentes régions du pays».

En règle générale, les responsables algériens qualifient de «terroristes» les islamistes armés qui sévissent dans le pays depuis le début des années 1990.

Les violences attribuées à des islamistes armés qui avaient secoué l’Algérie pendant la décennie de guerre civile (1992 – 2002) ont diminué de manière importante, mais certains groupuscules demeurent actifs et prennent généralement pour cible les forces de sécurité.

Depuis février dernier, l’Algérie est le théâtre d’un mouvement populaire inédit de contestation qui a contraint le 2 avril dernier, le chef d’Etat Abdelaziz Bouteflika à la démission peu avant la fin de son mandat.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *