Featured Monde

Etats-Unis : Des agents des frontières se moquent des migrants sur Facebook

Des agents de la police américaine des frontières ont partagé dans un groupe «secret» sur le réseau social Facebook, des moqueries sur les migrants ainsi que des injures sexistes et menaces contre des représentants américains, rapporte lundi le site d’information ProPublica.

D’après le site d’information, ce groupe «secret» créé en 2016 réunit 9.500 membres, soit la moitié du personnel actuel du Customs and Border Protection (CBP), en charge de la surveillance des frontières des Etats-Unis.

Nommé «Je suis 10-15», ce qui signifie «étrangers en détention» dans le code du CBP, cette plateforme se présente comme un forum «marrant» et «sérieux» permettant aux anciens ou actuels agents des douanes d’échanger «seulement» sur leur travail.

Mais, curieusement, on y trouve, le plus souvent, des commentaires ironiques ou insultants, à en croire ProPublica, qui a publié divers messages. «S’il meurt, il meurt», réagit par exemple un douanier à la suite du décès, en mai dernier, d’un adolescent migrant de 16 ans dans un centre de détention au Texas.

Un autre de ses collègues a proposé de lancer une collecte de dons pour un membre qui sera «assez courageux» pour lancer un burrito sur les représentantes démocrates Alexandria Ocasio-Cortez et Veronica Escobar lors de leur visite prévue lundi dans le centre du CBP à Clint.

A propos, Mme Ocasio-Cortez a récemment comparé ces centres à des «camps de concentration» en raison des conditions de détention des migrants.

«Il y a 20.000 agents du CBP au total aux Etats-Unis. 9.500 – presque la moitié – sont dans ce groupe Facebook secret raciste et violent. Ils menacent d’être violents contre des membres du Congrès. Comment, à votre avis, traitent-ils les enfants ‘familles en cage’ ?», a dénoncé la même élue sur le réseau social Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *