Featured Sécurité

Egypte : 3 militaires et 46 djihadistes présumés tués lors d’affrontements dans le Sinaï

Trois militaires et 46 djihadistes présumés ont trouvé la mort lors de récents heurts en Egypte, ont annoncé lundi, les forces armées égyptiennes qui mènent actuellement une offensive contre une branche de l’organisation de l’Etat Islamique (EI), basée au Nord du Sinaï (est de l’Egypte).

Les 46 djihadistes présumés ont été tués dans le centre et le nord du Sinaï «au cours de la période écoulée», a indiqué l’armée dans un communiqué audio-visuel, sans pour autant en préciser les dates exactes, ajoutant que «trois soldats sont morts dans les différentes zones d’opérations».

Les djihadistes sont en activité depuis des années dans le Nord du Sinaï. Alors qu’ils perpétraient des attaques sporadiques auparavant, ces terroristes se sont mués en véritable rébellion à la suite de la destitution en 2013, par les forces armées du président Mohamed Morsi, issu de la confrérie des musulmans.

En 2014, le groupe «Ansar Beït al-Maqdis», qui était à l’origine une branche d’Al-Qaïda, a prêté allégeance au groupe EI, prenant du coup le nom de «province du Sinaï» du califat autoproclamé de l’organisation djihadiste.

Le gouvernement égyptien soupçonne le groupe EI de vouloir faire du Sinaï son nouveau bastion, suite à ses défaites en Irak et en Syrie.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *