Featured Stratégie

Entrée en vigueur du salaire minimum en Afrique du Sud

Près de six millions de travailleurs sud-africains devraient jouir à compter de ce mardi 1er janvier, du salaire minimum fixé à 20 rands (1,39 dollar) de l’heure).

«Des millions de travailleurs sud-africains en bénéficieront », a assuré le président sud-africain Cyril Ramaphosa en présentant à la nation ses vœux pour l’an 2019.

«C’est le résultat de nombreuses décennies de lutte sans relâche et une démonstration éclatante de la détermination commune à tous les partenaires sociaux à s’attaquer à la pauvreté et à l’inégalité », a-t-il ajouté.

Environ six millions de travailleurs sud-africains devraient bénéficier de cette rémunération, qui s’élève à 211 euros (242 dollars) par mois. A en croire les autorités sud-africaines, 90 % du personnel de maison et 70 % des travailleurs agricoles vont jouir du salaire minimum. A noter que les sociétés en difficulté financière seront dispensées de l’appliquer.

A cinq mois des élections générales, le Congrès National Africain (ANC), parti au pouvoir en Afrique du Sud, espère séduire son électorat traditionnel, constitué des pauvres des townships et des zones rurales.

De leur côté, l’opposition et diverses organisations syndicales ont vivement décrié l’instauration d’un salaire minimum. Pour l’Alliance Démocratique (DA), qui est la principale formation politique d’opposition, ce système va entraîner « d’importantes pertes d’emplois ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *