Featured Politique

Les alliés ne profiteront plus des Etats-Unis, promet Trump

Les pays alliés ne profiteront plus des Etats-Unis, a assuré lundi Donald Trump, désavouant par la même occasion Jim Mattis, son secrétaire à la Défense démissionnaire qui est contre le retrait des forces armées américaines de Syrie, comme décidé par le chef d’Etat américain la semaine dernière.

«Aux quelques sénateurs qui pensent que je n’aime pas ni apprécie être allié avec d’autres pays, ils ont tort, J’AIME BIEN », a affirmé le milliardaire sur le réseau social Twitter. Et d’ajouter : « ce que je n’aime pas en revanche, c’est quand nombre de ces mêmes pays profitent de leur amitié avec les Etats-Unis, à la fois pour la Protection Militaire et le Commerce».

«Le général Mattis ne voyait pas ça comme un problème. Moi si, et c’est en train d’être réglé», a-t-il conclu.

Au lendemain de l’annonce du retrait des troupes américaines de Syrie, le ministre américain de la Défense, Jim Mattis, a décidé de se retirer. Dans la lettre de démission adressée au président Trump, le haut-gradé a jugé qu’il fallait « traiter les alliés avec respect », sans pour autant citer clairement le dossier syrien.

En parallèle, l’émissaire américain pour la coalition internationale anti-djihadiste, Brett McGurk, a également présenté sa démission emboîtant ainsi le pas à Jim Mattis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *