Featured Sécurité

Les 33 migrants secourus au large de la Libye recherchent un port de débarquement

L’ONG allemande Sea-Watch, qui a porté secours samedi dernier à 33 clandestins au large de la Libye, a appelé dimanche les Etats européens à «trouver une solution» rapide pour permettre leur débarquement avant que les conditions météorologiques ne se dégradent à Noël.

Les migrants sauvés étaient à bord d’une embarcation de fortune dans les eaux internationales lorsque le Sea-Watch3, qui bat pavillon néerlandais, est intervenu. Il y a des Libyens, des Nigérians et des Ivoiriens parmi ces migrants. Six enfants et quatre femmes figurent dans le même groupe.

«Nous avons demandé un port sûr pour débarquer ces personnes», a déclaré Ruben Neugebauer, le porte-parole de Sea-Watch, ajoutant que  «nous allons tout essayer pour obtenir un port sûr avant Noël, parce que le 25 décembre le temps va empirer, c’est pourquoi nous exhortons les Etats européens à trouver une solution dans les prochaines 24 heures».

En parallèle, l’Espagne a consenti d’accueillir l’Open Arms, bateau humanitaire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms qui transporte plus de 300 migrants sauvés samedi dernier au large de la Libye.

Alors que ce navire fait route vers un port espagnol, l’Astral, un autre bateau du même organisme, est allé à sa rencontre pour le ravitailler en vivres et en couvertures de sorte que les migrants puissent survivre durant le voyage qui devrait durer quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *