Europe Featured

Vers une réforme inédite du secteur de l’audit au Royaume-Uni

Deux rapports publiés cette semaine et rédigés à la demande du gouvernement britannique présentent des propositions pour une ambitieuse réforme du secteur de l’audit dans le Royaume Uni qui réduirait sensiblement la domination des quatre géants du secteur, à savoir EY, Deloitte, KPMG et PwC (Pricewaterhouse Coopers).

Dans un rapport commandé par le ministère des Entreprises, le président de l’assureur Legal & General, John Kingman, estime que l’autorité de tutelle du secteur, le Financial Reporting Council (FRC), devrait être remplacée par un nouveau superviseur, constitué d’une nouvelle équipe et doté de pouvoirs renforcés et d’attributions en matière de concurrence.

Baptisée Audit, Reporting and Governance Authority, La nouvelle autorité serait financée par une taxe prélevée sur les cabinets d’audit et les réglementerait directement, établissant une ligne de démarcation claire entre un FRC « excessivement consensuel » et les « Big Four » dont il est perçu comme trop proche.

Dans le même temps, la CMA, l’autorité britannique de la concurrence et des marchés, a également rendu les conclusions provisoires de son analyse du marché entamée il y a quelques mois.

Elle propose de séparer les activités d’audit et les services de conseil des « Big Four » dans deux entités opérationnelles distinctes, suggérant que les entreprises fassent appel à deux cabinets pour vérifier leurs comptes, dont l’une au moins ne serait pas l’une des « Big Four ».

La CMA suggère que si les audits ne fonctionnement pas, une option soit de s’assurer que certains des grands contrats d’audit ne soient pas accessibles aux Big Four.

EY, Deloitte, KPMG et PwC certificent les comptes de 341 des 350 plus grandes sociétés cotées en Grande-Bretagne. Certains responsables politiques ont fustigé le laxisme du secteur et la « timidité » de son régulateur en raison de leur incapacité à prévoir la chute de la chaîne de grands magasins BHS et celle du groupe de construction Carillion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *