Featured Politique

Rome ne signera pas le Pacte de l’ONU sur les migrations

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a indiqué mercredi qu’il ne parapherait pas le pacte des Nations Unies sur les migrations le mois prochain, à la suite, la veille dans la soirée, du vice-président du Conseil italien, Matteo Salvini, qui s’est clairement opposé à cette initiative.

Le pacte de l’ONU sur les migrations sera soumis à la signature des Etats membres lors d’une conférence internationale les 10 et 11 décembre prochains dans la ville marocaine de Marrakech. Cela se fera donc sans l’Italie, à en croire son Premier ministre.

En effet, l’exécutif italien a délégué au parlement la décision de soutenir ou non ce pacte. Mais les élus ne pourront pas discuter de ce texte avant la tenue de la conférence de Marrakech.

Rappelons que M. Conte avait affirmé en septembre à la tribune des Nations Unies que l’Italie appuierait cette initiative. Mais ce responsable politique a fait marche arrière après que M. Salvini se soit déclaré « tout à fait contre » le document.

De l’avis de la représente spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les migrations, Louise Arbour, c’est « complètement ridicule » de boycotter le pacte pour s’opposer à la migration, a-t-elle estimé mardi dernier.

« Il ne s’agit pas d’être pour ou contre la migration en étant pour ou contre le pacte. La migration existe. Elle n’est ni bonne, ni mauvaise, elle existe. Ce serait toutefois une bonne chose d’essayer de gérer le flux collectivement, et une mauvaise de ne rien faire », a confié Mme Arbour aux médias à New York.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *