Featured Politique

Paris et Bruxelles concluent un accord sur l’équipement de leurs forces armées

Paris et Bruxelles ont conclu mercredi l’accord définitif portant sur l’acquisition de 442 blindés par les forces armées belges contre un chèque de plus de 1,5 milliard d’euros.

Cet accord a été paraphé à Paris, la capitale tricolore, par la ministre française des Armées, Florence Parly et le ministre belge de la Défense, Steven Vandeput.

Selon des sources proches du dossier, cette signature vient sceller le partenariat stratégique entre ces deux Etats dans le cadre du programme «Capacité motorisée» (CaMo) visant à rééquiper les unités de combat terrestres françaises et belges avec des matériels identiques.

Ce partenariat prévoit l’acquisition par la Belgique de 382 blindés de combat légers à roues 6×6 de type Griffon, ce qui correspond, dans la terminologie courante en France, aux VBMR (véhicule blindé multirôle).

Dans le même cadre, la Belgique est également censée acheter 60 EBRC (engin blindé de reconnaissance et de combat) ou Jaguar, qui sont aussi des véhicules 6×6. A ces blindés s’ajoutent les moyens de communication et les pièces de rechange.

Cet accord comprend par ailleurs un volet opérationnel prévoyant des entraînements, de la formation et le maintien en condition opérationnelle des matériels concernés.

Dans cet ordre d’idées, les unités d’infanterie motorisée de l’armée de Terre tricolore et de la composante Terre belge adopteront des structures similaires.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *