Monde

Le Mondial de football a injecté 12,5 milliards d’euros dans l’économie russe

Le Comité russe d’organisation de la Coupe du Monde de football a annoncé hier mardi que l’accueil de la Coupe du monde de football a injecté 12,5 milliards d’euros dans l’économie russe, une somme qui représente plus de 1% du Produit Intérieur Brut de la Russie.
Le rapport présenté par Alexeï Sorokine, à la tête du comité d’organisation, lors d’une conférence sur le football organisée au Qatar qui accueillera le prochain Mondial en 2022, révèle que l’économie russe a gagné 12,5 milliards d’euros entre 2013 et 2018, soit 1,1% de son PIB. Sur la même période, quelque 315.000 emplois ont été créés chaque année.
La plus grande partie des investissements ont été consacrés à la construction ou à la rénovation de douze stades de football répartis sur le territoire russe, et à l’amélioration d’une dizaine d’aéroports. Les effets positifs du championnat sur l’économie devraient se prolonger pendant encore cinq ans.
Pourtant, l’organisation du Mondial 2018 par la Russie avait suscité de nombreuses inquiétudes, notamment au niveau d’éventuelles violences de hooligans.
Au final, la compétition s’est déroulée du 14 juin au 15 juillet 2018 dans onze différentes villes et aucun incident notable n’a été noté jusqu’à la victoire finale de la France sur la Croatie sur le score de 4 buts à 2. Le président de la FIFA Gianni Infatinoo avait alors qualifié le Mondial 2018 de «meilleure Coupe du Monde de tous les temps».

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *