Featured Sécurité

Le président Sissi souhaite l’extradition d’un djihadiste égyptien arrêté en Libye

Le chef d’Etat égyptien, Abdel Fattah al-Sissi a demandé l’extradition du leader djihadiste égyptien Hicham el-Achmawy, récemment arrêté en Libye.

Activement recherché par Le Caire, Hicham el-Achmawy a été capturé lors d’une opération militaire dans la ville de Derna par l’Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar, qui règne sur l’est libyen avec le soutien des autorités égyptiennes.

« Nous le voulons pour l’emprisonner », a affirmé le dirigeant égyptien au cours d’un discours tenu suite à une conférence des armées.

Pour rappel, Hicham el-Achmawy figurait parmi les officiers des forces spéciales égyptiennes avant de devenir djihadiste. Il était recherché dans son pays d’origine pour « actes de terrorisme », « appartenance au groupe (djihadiste) Ansar Beit al-Maqdes » et « tentative d’assassinat d’un ancien ministre de l’Intérieur en septembre 2013 », avait indiqué le porte-parole de l’ANL, le colonel Ahmad al-Mismari.

Ce chef djihadiste s’est retiré des forces armées égyptiennes en 2012 pour intégrer, peu après, le mouvement Ansar Beit al-Maqdes. Depuis, il fait partie des djihadistes égyptiens les plus recherchés.

C’est en 2013 qu’Hicham el-Achmawy serait entré sur le territoire libyen. Et en novembre 2014, le groupe Ansar Beit al-Maqdes, qui est basé au Sinaï (est), a prêté allégeance à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *