Business Featured

Sonatrach et Total vont construire un complexe pétrochimique en Algérie

Une société associant les groupes pétroliers algérien Sonatrach et  français Total vont ériger le premier complexe pétrochimique d’Algérie afin d’y produire du polypropylène, pour un investissement estimé à 1,4 milliard de dollars, a annoncé le géant public algérien des hydrocarbures.

Le pacte d’actionnaires de la Sonatrach-Total Entreprise Polymères (STEP) a été paraphé dimanche à Alger par les patrons des deux entreprises associées, Abdelmoumen Ould Kaddour et Patrick Pouyanné. La nouvelle société mixte est détenue à 51 % par Sonatrach et à 49 % par Total.

La STEP va construire et administrer un «complexe de déshydrogénation du propane et de production du polypropylène » à Arzew, non loin d’Oran (nord-ouest). Il est à noter que cette localité abrite une raffinerie et un complexe de liquéfaction de gaz.

A partir des installations de GPL à Arzew, Sonatrach mettra à disposition, chaque année, les 640 000 tonnes de propane nécessaires pour produire 550 000 tonnes de polypropylène par an. La STEP aura aussi pour responsabilité de commercialiser cette production.

Pour information, le propylène, qui est la matière première du polypropylène, est issu de la déshydrogénation du propane. Nombre d’industries, à l’instar de l’automobile, de la pharmacie ou du textile,  utilisent le polypropylène comme plastique.

En ce moment, l’Algérie «importe 100 % de (ses) besoins» en polypropylène, a indiqué Ould Kaddour.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *