Featured Monde

Libye : L’ONU renouvelle l’autorisation de contrôler les navires soupçonnés de trafic de migrants

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconduit mercredi la permission donnée aux Etats membres de contrôler et de saisir des navires au large de la Libye afin de combattre la traite d’êtres humains et le trafic de migrants.

Les 15 membres de l’instance décisionnelle de l’ONU ont adopté à l’unanimité la Résolution 2437, qui renouvelle cette autorisation pour une durée de douze mois à compter de son adoption.

En vertu de cette résolution, les Etats membres peuvent, individuellement ou à travers des organisations régionales, effectuer des inspections dans des embarcations soupçonnées de servir à la traite d’êtres humains ou au trafic de migrants depuis la Libye. Le même texte leur permet de saisir tout bateau ayant été utilisé de manière avérée dans ce genre d’activités.

Depuis le déclin du régime de l’ancien dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, en 2011, le littoral libyen s’est mué en plaque tournante de la traite d’êtres humains et du trafic de migrants. La majorité de clandestins qui passent par ce pays maghrébin fuient l’Afrique noire pour gagner l’Europe. Certains de ces migrants sont réduits à l’esclavage en Libye.

La Résolution 2437 condamne tout acte de traite d’êtres humains ou de trafic de migrants vers, par et depuis la Libye ou les eaux situées au large de ce pays. Le texte mentionne clairement que ce type de pratiques met à mal le processus de stabilisation de la Libye.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *