Featured Sécurité

Les forces de sécurité égyptiennes abattent 20 djihadistes présumés dans le Sinaï

Vingt djihadistes présumés ont été abattus dans le Sinaï, province située dans le nord-est de l’Egypte, et dans l’ouest du pays au cours d’opérations menées par les forces de sécurité contre l’organisation de l’Etat Islamique (EI), a annoncé mercredi l’armée égyptienne.

Depuis l’éviction en 2013 par l’armée, de l’ex-chef d’Etat égyptien Mohamed Morsi, issu de la confrérie des Frères musulmans, les forces de sécurité égyptiennes font face à des mouvements extrémistes, parmi lesquels Daech (acronyme arabe du groupe EI).

En février dernier, l’armée a initié une importante campagne militaire dénommée « Sinaï 2018 » dans l’objectif de déloger les éléments de la branche locale du groupe EI, celle-ci étant particulièrement active dans le nord du Sinaï.

Par voie de communiqué, les forces égyptiennes ont indiqué que «sept très dangereux» djihadistes, qui faisaient partie d’une «cellule terroriste», ont été abattus au cours d’une mission dans la zone frontalière avec la Libye.

L’armée égyptienne a également fait état de la mort de « 13 (djihadistes) lors d’un échange de tirs avec les forces » de sécurité dans le centre et le nord du Sinaï.

D’après les statistiques officielles, près de 300 djihadistes et une trentaine de militaires ont trouvé la mort depuis le début de l’opération «Sinaï 2018».

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *