Europe Monde Sécurité

L’Italie offre 12 bateaux à la Libye pour sa lutte contre la migration illégale

Le Parlement italien a adopté lundi un décret prévoyant la livraison, aux gardes-côtes libyens, de dix zodiaques patrouilleurs et deux bateaux pour combattre l’immigration irrégulière en mer Méditerranée. Le Sénat avait d’ores et déjà donné le 27 juillet dernier, son feu vert à ce don.

Plus précisément, 382 élus italiens se sont prononcés en faveur de ce décret et 11 voix contre. Ces quelques oppositions ont été émises par des élus considérant que la Libye n’est pas un pays sûr pour y reconduire les clandestins et que cet Etat n’a pas signé la convention de Genève.

D’après certains médias italiens, la livraison des bateaux à la Libye aura lieu en octobre prochain. L’opposition italienne souhaitait suspendre cette opération à l’amélioration de la condition des droits humains en Libye. La même famille politique voulait aussi que l’ONU soit représentée dans les centres de rétention et sur le terrain afin de veiller au bon usage de ces navires, mais en vain.

Le mois dernier, Rome et le gouvernement libyen d’union nationale (GNA) ont conclu un protocole d’accord stipulant de fournir ces bateaux aux autorités libyennes dans le cadre de la coopération dans la lutte contre la migration illégale.

Ces navires auront ainsi pour but de hausser la capacité opérationnelle des garde-côtes libyens qui se plaignent de l’insuffisance de moyens, tandis qu’ils sont contraints de mener un nombre croissant d’opérations de sauvetage en Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *