Featured Politique

Les Etats-Unis rétablissent une première série de sanctions contre l’Iran

Après s’être retirés de manière unilatérale de l’accord sur le nucléaire iranien, les Etats-Unis ont rétabli mardi une première série de sanctions contre l’Iran, de sorte à exercer une pression économique sur ce pays.

Lors d’une déclaration télévisée quelques heures avant le rétablissement des sanctions américaines contre Téhéran, le président iranien, Hassan Rohani a accusé le gouvernement américain de «vouloir lancer une guerre psychologique contre la nation iranienne et provoquer des dissensions» parmi les citoyens iraniens.

C’est la première fois que le dirigeant iranien réagit aux appels à négocier lancés par son homologue américain, Donald Trump. Toutefois, ce dernier s’est montré ferme envers l’Iran en déclarant ce lundi que «le régime iranien est confronté à un choix. Soit il change son attitude menaçante et déstabilisatrice, et il pourra retourner dans le giron de l’économie mondiale, soit il continue sur la route de l’isolement économique», a déclaré le locataire de la Maison Blanche dans un communiqué.

Le président américain a assuré que son pays demeurait «ouvert à un accord plus global qui concernerait l’ensemble des activités néfastes de l’Iran, y compris son programme balistique et son soutien au terrorisme».

La première série de sanctions américaines, en vigueur dès aujourd’hui matin, comporte des blocages sur les opérations financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures désavantageuses sur les achats dans l’aviation commerciale et le secteur automobile. Les Etats-Unis prévoient d’instaurer, en novembre prochain, d’autres sanctions touchant le secteur pétrolier et gazier et la Banque centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *