Featured Monde

La Thaïlande sollicite l’extradition de Yingluck Shinawatra auprès de la Grande-Bretagne

Le gouvernement thaïlandais a demandé à Londres d’extrader l’ex-Première ministre Yingluck Shinawatra, écartée du pouvoir suite à un putsch en 2014 et condamnée l’an dernier par contumace à une peine de cinq ans de réclusion, selon un courrier officiel de la Thaïlande publié jeudi par la presse.

« Nous demandons l’extradition de Mme Yingluck Shinawatra, citoyenne thaïlandaise, qui, à notre connaissance, réside au Royaume-Uni », peut-on lire sur cette lettre que l’Ambassade de Thaïlande à Londres a adressée le 5 juillet dernier au ministère des Affaires étrangères britannique. Et d’ajouter que Mme Shinawatra est « recherchée pour exécuter sa condamnation définitive à cinq ans d’emprisonnement prononcée par la Cour suprême ».

Pour rappel, l’ancienne cheffe du gouvernement thaïlandais est accusée de « négligence » dans un programme de subventions octroyées aux riziculteurs. Elle a fui son pays en août 2017 alors qu’elle devait prendre connaissance du verdict de son procès devant la Cour suprême.  Ses deux co-accusés avaient écopé de lourdes peines, entre autres 42 ans ferme pour son ex-ministre du Commerce, Boonsong Teriyapirom.

A la suite de la disparition de l’ex-Première ministre, la junte militaire au pouvoir en Thaïlande a rejeté tout soupçon d’accord conclu avec Mme Shinawatra afin d’organiser son départ et laisser, de ce fait, le champ libre aux militaires pour réorganiser le jeu politique.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *