Europe

Ryanair enfoncé dans un vaste conflit social en Europe

Le transporteur aérien à bas coût Ryanair sera confronté à une nouvelle vague de grève sur le continent européen dans les jours à venir, les pilotes irlandais ayant décidé de poursuivre leur mouvement,  avant d’être rejoints par leurs homologues suédois. En outre, le personnel de la même compagnie aérienne en Allemagne et aux Pays-Bas menace également d’entamer une grève.

Les pilotes de Ryanair en Irlande observeront vendredi un quatrième jour de grève. Le transporteur aérien a donc été obligé d’annuler 20 vols sur les 300 prévus ce jour-là, soit près de 7 % du total. Il est à noter que ces perturbations touchent 3 500 voyageurs. Pour information, 25 % de ses pilotes  dans ce pays sont grévistes.

Ryanair a confirmé ces statistiques dans une lettre ouverte destinée mercredi à Forsa, l’organisation syndicale qui représente ses pilotes en Irlande. La compagnie aérienne désire échanger avec ce syndicat samedi ou la semaine prochaine pour mettre un terme à la grève.

Les pilotes irlandais veulent de meilleures conditions de travail. En représailles à la grève, Ryanair a décidé la semaine dernière de diminuer le nombre de ses vols en partance de Dublin pour le prochain hiver. Le transporteur aérien compte transférer des avions vers la Pologne. Une démarche qui pourrait aboutir à la suppression de 300 postes, dont 100 pilotes et 200 personnels de cabine.

Par ailleurs, près de 40 pilotes de Ryanair en Suède ont annoncé mercredi une grève prévue pour le vendredi 10 août, tandis que leurs collègues en Allemagne et en Suède sont encore au stade de menaces d’actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *