Featured Monde

L’Afrique du Sud fête le centenaire de la naissance de Mandela

L’Afrique du Sud fête cette semaine, les 100 ans de la naissance de son défunt leader Nelson Mandela, survenue le 18 juillet 1918.

Malgré sa disparition il y a déjà cinq ans, le héros de la lutte contre l’apartheid demeure mondialement célèbre pour avoir favorisé la réconciliation dans son pays après la triste page du régime raciste blanc.

Dans ce cadre, l’ex-président américain, Barack Obama prononcera ce mardi, l’hommage annuel à «Madiba», considéré comme le point d’orgue de cette célébration. Avant lui, certaines personnalités mondialement connues comme son homologue Bill Clinton et l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Anan, ont eu cet honneur.

Rappelons que le premier président noir des Etats-Unis s’était montré élogieux à l’égard de Nelson Mandela lors d’une visite en Afrique du Sud en 2013.

«Le combat ici contre l’apartheid et pour la liberté, le courage moral de  Madiba, la transition historique de son pays vers une nation libre et démocratique ont été une source d’inspiration pour moi et le monde entier», avait-il affirmé.

Par ailleurs, plusieurs activités sont prévues à l’occasion de ces festivités, parmi lesquelles des spectacles, expositions et évènements sportifs.

Il sied tout de même de signaler que l’héritage politique de Nelson Mandela est menacé, quasiment un quart de siècle après la fin officielle du régime de l’apartheid en 1994. Pour preuves, la Banque mondiale place l’Afrique du Sud au sommet des pays les plus inégalitaires de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *