Amérique Featured

L’administration américaine suspend les poursuites contre les clandestins mexicains venus en famille

L’administration américaine a provisoirement suspendu les poursuites contre les migrants venus de manière irrégulière du Mexique avec leur descendance, en raison du manque de lieux pour détenir les familles. Toutefois, les autorités américaines ont affirmé que la politique de «tolérance zéro» demeure en vigueur dans le pays.

Le commissaire américain des douanes et de la protection des frontières, Kevin McAleenan a confié lundi à la presse, avoir suspendu les poursuites contre les migrants accompagnés de leurs enfants, arguant que ses services ne disposent pas d’assez de places pour garder toutes ces familles.

De l’avis de ce responsable, cette situation est due au revirement, la semaine dernière, du chef de l’Etat américain, Donald Trump, mettant un terme à la séparation entre les migrants clandestins et leur progéniture.

La politique de « tolérance zéro » de l’administration américaine devant l’immigration irrégulière en provenance du Mexique, avait donné lieu à de nombreuses séparations d’enfants de leurs parents, suscitant une vague d’indignation non seulement aux Etats-Unis – y compris dans les milieux républicains – mais également au niveau international et des Nations Unies qui ont décrié cette pratique.

« Nous ne poursuivons pas ces parents », a affirmé McAleenan, ajoutant selon certains médias, que ses services et le département américain de la Justice devraient s’entendre sur une politique suivant laquelle « les adultes qui emmènent leurs enfants à travers la frontière – violant nos lois et risquant leurs vies à la frontière –pourraient être poursuivis sans une longue séparation d’avec leurs enfants ».

En ce qui concerne les adultes traversant irrégulièrement la frontière sans enfants, ils seront toujours poursuivis. Les enfants seront séparés de leurs parents s’ils sont en danger ou si le parent a un casier judiciaire.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *